La cigarette électronique, dangereuse pour la santé ?

Depuis son apparition sur le marché, la cigarette électronique n’a cessé de susciter l’engouement. Tout monde se met à vapoter : jeune, adulte, femme, homme… Cependant, en dépit de cette popularité, une question sur la cigarette électronique reste sans réponse jusqu’à maintenant : est-elle dangereuse pour la santé ? Les lignes suivantes en disent plus sur les dangers de la cigarette électronique.

Que contient la cigarette électronique ?

La cigarette électronique est très différente de son homologue classique, mis à part le nom et la gestuelle. Dépourvu de tabac, l’e-cig ne produit pas de la fumée, mais plutôt de la vapeur obtenue à partir du chauffage d’un liquide lors de l’inhalation. L’e-liquide est composé principalement de propylène glycol, d’arômes selon le choix du vapoteur, de glycérol et de la nicotine dont la dose est gérée par l’utilisateur.

L’e-liquide est-elle dangereux pour la santé ?

En effet, les dangers de la cigarette électronique dépendent de ce qu’elle contient : l’e-liquide. Le propylène glycol se vaporise à partir de 60 à 100° C, lors de l’inhalation. Il ne va rester ensuite que de l’eau, d’alcool de 4,5 %, de l’arôme et des acides organiques. Seule l’ingestion de l’e-liquide peut présenter de toxicité, mais cela est indiqué sur l’emballage. De même, il faut faire attention lors du contact avec l’e-liquide, au risque d’avoir des brûlures cutanées, muqueuses et oculaires. Par ailleurs, certaines études évoquent que bon nombre d’e-liquide contiennent ou produisent des potentielles substances toxiques, voire cancérigène, dont l’acroléine ou le formaldéhyde. Cependant, la quantité de ces substances dépend du type d’e-cig ainsi que de l’e-liquide qu’elle contient. En dépit de cela, l’e-cigarette reste moins nocif que la cigarette classique. 50 % des substances qui constituent cette dernière sont cancérigènes.

Le vapotage permet-il d’arrêter de fumer ?

La cigarette est une aide au sevrage, et c’est exactement le but de sa conception. Plus de 50 % des vapoteurs sont des anciens fumeurs. Toutefois, si vous avez du mal à s’y mettre, le soutien d’un tabacologue vous sera utile. Pour être un peu plus clair, il s’agit d’une renormalisation du tabagisme. Avec le vapotage, vous et votre entourage seront ainsi moins exposés aux risques sanitaires liés au tabac. Cependant, ces deux rivaux contiennent chacun de la nicotine. La nicotine peut générer des problèmes cardiovasculaires aigus. Elle alimente les tumeurs et peut engendrer des neuros-dégénérescences. Récemment, à New-York, une dizaine de personnes ont étrangement été atteintes de cancers du poumon. Elles étaient toutes des vapoteurs. Ce fait a donc suscité des questions sur les dangers de la cigarette électronique.

Pourquoi les experts en santé défendent autant la cigarette électronique ?
De la diminution de sa conso de tabac au tout e-cigarette, l’alternative pour arrêter de fumer